FINALE DU TROPHÉE VERT À CRAON



Inspiré du modèle du Grand National du Trot (GNT), le Trophée Vert créé en 2001 dans le but de valoriser les meilleures pistes en herbe des hippodromes de France, connaît un succès grandissant comme ce fut le cas lors de la 10ème étape de ce tournoi le dimanche 16 juillet ici même à Royan.

La finale de ce circuit réparti dans différentes régions a eu lieu le dimanche 3 septembre sur le célèbre hippodrome de Craon à l'occasion du week- end prestigieux des 3 glorieuses. Les chevaux marquant des points en fonction de leur classement à l'arrivée suivant un barème, le résultat définitif après la dernière étape a désigné le vainqueur : Trésor Wic. Certes il a déçu en Mayenne ce jour là, mais il a conservé son maillot jaune. Il s'impose en 2017 avec 93 points. A Royan,Trésor Wic était rentré boiteux aux écuries. Il n'a pu se racheter à Craon faisant dire à son partenaire Glenny Delaune dans Paris-Turf :" Mon cheval a eu un parcours en or, mais dans le dernier tournant il m'a fait comprendre qu'il en avait marre; l'heure de sa retraite a peut-être sonné." Comme une course n'est jamais gagnée d'avance ,Bugsy Malone grandissime favori de l'étape de Craon s'est enlevé au moment du sprint final, se montrant décevant. En revanche Uniflosa Bella baptisée la "Poulidor" du circuit s'est encore montrée très courageuse en s'octroyant la deuxième place. En fin de compte, c'est  l'outsider Vulcania de Godrel qui a remporté irrésistiblement la finale en Mayenne, en s'imposant "comme une balle" menée par Eric Raffin. D'après son entourage, sa fraîcheur a prévalu face à des trotteurs très sollicités au cours de ces dernières semaines.

Depuis ses débuts, l'histoire du Trophée Vert s'est nourrie de grandes rencontres sportives qui ont fait son succès dans les régions auprès des professionnels et du public, générant sur les pistes en herbe un spectacle de haut niveau. On attend donc l'édition 2018...

Isabelle GALLORINI s'installe sur notre site




Isabelle Gallorini, "la Dame de Royan" vient de prendre ses marques dans une écurie flambant neuve installée sur notre site, dans des boxes propriété de la Communauté de Communes présidée par Jean Pierre Tallieu. Isabelle ne cache pas sa satisfaction d'avoir emménagé dans sa nouvelle écurie royannaise. Elle devient le quatrième "mousquetaire" de ce centre exceptionnel d'obstacle, le meilleur de France actuellement. Elle a rejoint le pionnier Guillaume Macaire et ses "apôtres" Arnaud Chaillé-Chaillé et Thomas Fourcy, celui-ci bénéficiant également d'une infrastructure récente top niveau. Ils vont composer une "bande des 4 " redoutable. Professionnelle sympathique, passionnée, avec son franc parler, Isabelle n'est pas une nouvelle venue dans la région; précédemment son effectif était stationné sur une commune toute proche. " J'attends ce moment depuis 18 ans" a -t-elle déclaré à Ludovic Hellier venu l'interviewer pour Paris-Turf, et d'ajouter "oui, je suis ravie car mes chevaux avaient 40 mn de pas et de trotting pour se rendre sur l'hippodrome, maintenant je suis comme mes confrères d'ici dans les meilleures conditions".

Désormais, avec de "belles cartouches" sous sa responsabilité, notamment des représentants de la célèbre casaque Zingaro, elle compte sur Hippomène, Clos du Chenet, Ami Sol ou Sacré Tsar, des éléments bien connus. Dès lors, elle devrait franchir une nouvelle étape et marcher dans les pas de ses éminents voisins...

JMB A ENCORE FRAPPÉ FORT LE DIMANCHE 27 AOÛT !

Notre saison 2017 aura été marquée au trot par la totale domination du champion des drivers Jean Michel Bazire qui a pris ses marques dans notre région. Aux dires de mon ex-confrère et ami Ludovic Hellier de Paris-Turf, JMB a pris part à 33 courses à Royan et en a remporté 16, soit une victoires pour deux épreuves, un taux de réussite exceptionnel, sa meilleure année sur notre hippodrome. 

Ainsi, à l'issue d'une course sans train, Everest Dodville, un poulain perfectible, encore vert, froid mais tenace de l'écurie Monclin a remporté courageusement le Prix de la Société Espaces Automatismes-Cozes représentée par M.Bourgeois sous la poigne experte d'un JMB "dynamité". Terminant comme une balle tout à l'extérieur le long de la lice sous le nez du public, Dharmanga mené toujours par JMB pour le compte d'un de ses plus fidèles propriétaires Sébastien Moureaux a raflé la mise à l'arrivée du Prix de la commune d'Arvert. Sur le podium Michel Priouzeau son maire remettait le Prix. Réussissant un magistral coup de trois, Jean Michel Bazire a surclassé le lot du Prix des Mathes au sulky de Chistou d'Iraty en retard de gains, félicité par le maire Philippe Gadreau, un supporter de notre champ de courses. Deux faux départs et une chute qui aurait pû être grave du jeune Rodolphe Palierne chez les apprentis du Prix de Chaillevette, ont perturbé cette épreuve où bénéficiant d'un parcours de rêve Bijou de Connée s'est imposé avec Mathieu Auvray félicité après la course par notre ami Vincent Griolet. 

Au galop, sur une piste légère, Castlewarden associé à l'homme en forme Fabrice Véron a ouvert son palmarès dans le Prix Dynavena. Sur le podium, le jockey disait se féliciter de revenir à Royan dans des installations de qualité. Dans l' épreuve "filière obstacle", un marathon de plat, Darling de Loriol montée par William Saraiva a laissé une belle impression en l'emportant sur une longue accélaration dans le Prix du Bar P.M.U l'Abreuvoir. Il s'agit d'une pouliche "très sympa" qui devrait gravir des échelons. Enfin dans le Prix de Saint-Palais-sur-Mer une commune représentée par son maire Claude Baudin assisté de Fabienne Aucouturier, Exquise Mag une 3 ans inédite de la redoutable écurie Couétil a fait plaisir à sa jeune cavalière Maryline Eon championne du monde des femmes jockeys . Sa pouliche a battu l'opposition par K.O. Cette semi nocturne s'est conclue en musique sous le chapiteau du restaurant par un repas concocté par "Geoffrey" toujours apprécié des vrais gastronomes... Rendez-vous pour la clôture le dimanche 1er octobre avec du plat et de l'obstacle.

DERNIÈRE SEMI-NOCTURNE LE DIMANCHE 27 AOÛT

La saison 2017 touche à sa fin avec un ultime rendez-vous trot-plat en semi-nocturne le 27 août. La clôture se déroulera le dimanche 1er octobre à 13h30 avec un programme plat-obstacle et des animations. Après le gros succès de la journée Hippodrome en Fête du 20 août, on peut tabler sur un nouvel après-midi festif si le temps est encore de la partie.
En plat, une épreuve sur 1600 mètres pour de jeunes sujets de 2 ans sera intéressante à suivre avec ses poulains et pouliches d'avenir. Leurs aînés bénéficieront de deux marathons pour une filière destinée à l'obstacle. Chez les trotteurs toujours présents et nombreux au départ des compétitions locales, ce sont des chevaux d'âge confirmés comme leurs entraîneurs-drivers qui feront le spectacle. 
Enfin, côté public, un stand "parier c'est facile" sera à la disposition du public alors qu'une structure gonflable ainsi qu'une distribution de cahier de jeux (aux 150 premiers enfants) fera la joie des petits, sans oublier une soirée entrecôte-concert... 

Début des opérations à 16h30 
Entrée gratuite jusqu'à 18 ans

CALVIN SURVOLE LE GRAND PRIX

Une journée phare le 20 août avec un hippodrome en fête et un public nombreux. Au menu des courses de plat dites"premium" retransmises en direct sur Equidia, le Grand Prix au galop, de belles épreuves de trot et hors pari mutuel des courses de roadcar pour les élus locaux. 
Les courses ont "roulé" d'entrée de jeu sur une piste bonne avec à réclamer la victoire de la pouliche Light Girl pour le compte de l'entraînement en grande forme de Joël Boisnard. Isabelle Naturel pour le groupe-Sorodec félicitait le jockey Christopher Grosbois. Net succès ensuite dans la même catégorie du "gris" Two Shades of Grey monté par la jeune Adeline Mérou titulaire de 17 victoires cette saison et bénéficiant de 4,5 kgs de décharge. 
Elle s'est imposée pour le compte de l'entraîneur vedette italien Mauricio Guarnieri (1300 victoires dans son pays) désormais installé à la Teste. 
Gros morceau de l'après-midi, le Grand Prix de Royan a été une proie facile pour le 4 ans de la célèbre Ecurie des Charmes, Calvin piloté par Jérôme Cabre installé dans la région. Patrick Marengo le nouveau maire de Royan récompensait le lauréat sur le podium. Dans le Prix du Château de Beaulon représenté par ses chargés de communication M et Mme Barth, Bresilia Sacha, irrésistible pour sa deuxième sortie a impressionné notre collaborateur hippique Anthony. Tout neuf, ce représentant de la maison Planque devrait gravir des étapes. 
Totalement déclassé dans la course des cavalières l'athlétique Metramo monté par Barbara Guenet et appartenant à un des meilleurs restaurateurs de l'île de Ré Vincenzo Gallizzi a fait une rentrée victorieuse dans le Prix de la Société des Courses de La Teste représentée par son président Jean Marie Plassan. 
Premier assaillant à l'heure du sprint Arcangues, bien rééquilibré par Christophe Feyte a enlevé le Grand Prix du Baron d'Ardeuil A.O.C Buzet. Notre ami Serge Lherisson félicitait le gagnant. Dans le Prix Getso, sous la main experte d'Eric Audebert, Elio Pierji le représentant de la redoutable écurie Guarato n'a fait qu'une bouchée de l'opposition. Le Prix du Casino de Royan désormais refait à neuf est revenu à Dinero Paguerie piloté par Matthias Cholloux venu du Maine et Loire. 


Enfin comme chaque été la course de roadcar pour les élus a été suivie avec intérêt. A l'issue de deux batteries et d'une finale Mrs Gadreau, Griolet, Quentin,Tallieu et bien d'autres encore se sont retrouvés sur le podium pour un moment de solidarité et de convivialité aux dires des intéressés, un rendez-vous sympathique...